Simulation de vivre ensemble : destruction du stade et maintien de l'activité sportive

Dernière rentrée pour le Centre Sportif Léo Lagrange

Sandrine Mazetier, députée de Paris des 12eme et 20eme arrondissements et Vice-présidente de l’Assemblée nationale, rencontrait dans un bistrot, lundi 26 septembre 2016, les citoyens du quartier. La présidente d’IFSLL et deux membres du bureau étaient présentes, justement.

« Parce que nos élus sont souvent à la hauteur de nos désespérances, nous avons immédiatement été prévenus que nous ne pourrions pas parler du sujet majeur qui préoccupe le quartier : le démantèlement du stade Léo Lagrange au profit de barres de logements de 9 étages (source : les plans obtenus lors de notre réunion avec la Maire du 12ème en avril dernier – ce n’est donc pas une affabulation de notre part !)
Nous étions pourtant venus assez nombreux, mais ceux qui n’étaient pas informés sont repartis très vite, frustrés et déçus ! Nous avons malgré tout tenté d’aborder des sujets de politique plus générale. Comme la question de la loi de 2015 – qui permet de réquisitionner les millions de m² de bureaux vides dans Paris – et qui n’a jamais été appliquée pour la moindre de ses surfaces, alors que l’on continue à en construire partout !

Nous avons souligné que cela fait mécaniquement et artificiellement monter le prix du m² à Paris… après quoi on nous explique sans rire que c’est parce que le logement est trop cher à Paris qu’il faut bétonner les stades pour construire des logements sociaux plus abordables !!!   Nouvelle preuve de schizophrénie municipale à l’état pur…
Comme quand on détruit nos espaces sportifs, tout en demandant aux parisiens de soutenir la candidature de Paris pour les JO 2024 !? Rassurez-vous, comme pour le blocage des quais de Seine, ou l’ouverture d’une zone de baignade sur le lac Daumesnil dès 2019 (mais oui !) il n’y aura pas non plus de référendum ! On se moque pas mal de ce que pense le bon peuple, dont les impôts et taxes vont pourtant servir à financer… ce qu’il refuse !!!

Raison de plus pour continuer à faire entendre notre voix, ailleurs que dans les instances qui ne l’écoutent ouvertement pas, et de continuer à faire signer partout la pétition »

Carole Mauquo
Présidente d’IFSLL

 Retour accueil

Publicités

entrez vos commentaires ci-dessous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s