Réponse de Valérie Montandon à la présidente d’IFSLL

Ou comment un sous entendu vicieux permet de remonter à l’origine d’une décision pourrie

Voilà quelques temps, la maire PS du 12ème arrondissement avait fait une réflexion énigmatique à Valérie Montandon devant tout le monde afin de la museler en plein Conseil d’arrondissement, parce qu’elle défendait un peu les arbres du stade Léo Lagrange. L’allusion de la maire laissait supposer que Valérie Montandon (LR) avait une part de responsabilité dans le projet de destruction du stade par la mairie (PS). 

L’association IFSLL est comme une renarde polaire : quand elle a reniflé quelque chose, elle n’arrête plus, même si pour cela elle doit gratter trois mètres de permafrost, elle finira par savoir si ça se mange ou pas. En général ça se mange. Après quelques temps d’une recherche en aveugle (on ne savait pas ce qu’on cherchait), IFSLL a sorti des oubliettes d’Internet et disséqué un document ancien qui renseigne sur qui soutient ou ne soutient pas le stade Léo Lagrange. En gros on a trouvé la raison de la destruction du stade Léo Lagrange.
Le lecteur commence à la connaître : Carol Mauquo a demandé à Valérie Montandon un éclaircissement. Vous pourrez lire un peu plus bas la réponse de Valérie Montandon à la présidente de l’association IFSLL.

Mais au fait : puisque son bulletin sort régulièrement, alors pourquoi Valérie Montandon n’a-t-elle jamais mentionné l’argument que le stade Léo Lagrange est déjà de fait à 60% de sa surface en site classé ? Il n’est jamais trop tard pour bien faire.
Il s’agit pourtant d’un argument de poids démontré par A+B sur le site d’IFSLL le 2 février 2017. Personne n’est venu nous contredire. Pour ne pas attirer l’attention sur ce… détail ? Et que se passerait-il si l’information Léo Lagrange site à 60% classé va être détruit remontait à la surface ? Pourquoi ne pas le faire, si cela peut sauver le stade ? Dire que ça ne sert à rien, c’est trahir.

Le document retrouvé et mis en ligne par IFSLL dans l’article précédent a été écrit de la main de Valérie Montandon. Il stipule noir sur blanc (et surligné en jaune par IFSLL) que « La volonté d’étendre la zone de Bercy-Charenton (pourtant de 63 hectares déjà) à la zone de Léo Lagrange découle des difficultés de construire des logements et équipements sportifs en raison de la présence des rails ».

Cela signifie quoi ? Cela signifie que pour ne pas construire des logements et équipements sportifs sur Baron Leroy, « on » a décidé de détruire le stade Léo Lagrange et son extension Lavigerie, équipements sportifs pleinement fonctionnels, site historique, sous prétexte d’amélioration. Amélioration : finement joué ! Orgueil et vanité servent de paravent ultra crédible au plan réel : construire sur les 40% de surface non classée du stade Léo Lagrange les logements prévus à l’origine à Baron-Leroy… Bien joué mais c’est raté, on a compris.

Le stade Léo Lagrange en partie site classé : un sujet jamais abordé au fil des concertations, rencontres, ateliers et soi-disant enquêtes qui prétendent que les gens sont contents.

Et quand on regarde les plans (!) de la mairie, on comprend que les 60% déjà classés seront quand même détruits, massacrés, bétonnés, vampirisés, violés, volés à des riverains et pratiquants bien incapables de se défendre et pour cause : l’arrondissement est socialiste ! La mairie trahit ceux qui l’ont élue ! Allez faire ça rive gauche, vous verrez comment ils vont se défendre ! Bref : au menu spécial Grand Paris pour les électeurs du 12ème : trahison, tromperie, humiliation. Et pour la mairie, la certitude absolue que pas un ne va redresser la tête. Après une bonne propagande, qui de plus endormi que celui qui vous a confié les commandes ? C’est pas machiavélique, ça ?
On est bien loin de l’intention prétexte de départ qui était soit-disant de rapprocher Charenton-le-Pont de Bercy. Foutaises. La mairie de Paris nous a tous bien promenés. Sauf IFSLL.

Valérie Montandon dit que malgré quelques soupçons, elle n’a réalisé que plus tard qu’il s’agissait de détruire le stade. On la croit bien volontiers. Mais entre nous, elle aurait quand même mieux fait en cherchant une autre solution. La solution c’est de faire savoir que le stade est à 60% site classé. Il est encore temps. On peut même dire : « ça urge. »

Conséquence imprévue : tout comme le silex fait jaillir l’étincelle, la découverte de « pourquoi il a été décidé de détruire le stade Léo Lagrange » a permis à IFSLL de déterminer avec 100% de certitude les vrais amis du stade Léo Lagrange. Autant dire maintenant que les choses sont claires.

Bonne lecture

HpmS
Vice-président IFSLL


Ci-dessous : l’article retrouvé sur le blog de Valérie Montandon, et que IFSLL a commenté dans son avant-dernier article.

beurk

Ci-dessous : Valérie Montandon a répondu en toute bonne foi à la présidente d’IFSLL. (publié ici à la demande de la présidente d’IFSLL)

Quand on soutient leq uns, c'est au détriment des autres. Question de choix.

En complément, le lecteur pourra se faire sa propre idée en lisant l‘article in situ. Blog de Valérie Montandon.
Ci-dessous : capture d’écran avec en bas les annotations d’IFSLL.

arrangement, vous avez dit arrangement ?

L’étude de cette capture d’écran d’une archive du blog de Valérie Montandon révèle que la zone a été étendue à Léo Lagrange UNIQUEMENT pour construire les logements sur le stade, et que ça arrange bien Baron-Leroy. Depuis, Valérie Montandon a compris que pour protéger Baron Leroy on allait détruire le stade Léo Lagrange. Il semble que l’intérêt qu’elle porte maintenant au stade Léo Lagrange, relayé par le site d’IFSLL n’arrange pas les défenseurs de Baron Leroy. On s’en serait douté. Mais de toutes façons ils n’ont pas à s’en faire. C’est dans les urnes que le stade Léo Lagrange a été condamné, pas plus tard que dimanche 23 avril 2017.


Simulation de vivre ensemble : destruction du stade et maintien de l'activité sportive

Retour accueil

Publicités

entrez vos commentaires ci-dessous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s