Réalité 3D

La réalité au plus près

Un simple plan du projet téléchargeable sur le site de la mairie permet de modéliser les bâtiments en 3D afin de visualiser concrètement sous tous les angles ce que l’esprit n’arrive pas à se représenter de façon abstraite. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est pire que tout ce qu’on imaginait ! (cliquez pour agrandir et/ou télécharger)

La 3D réveille les endormis.

Quelques vues 3D à partir du plan du projet permettent de visualiser l’horreur de façon réaliste sous tous les angles. On ne s’attendait pas à ça, et pourtant…

La forme des bâtiments est rigoureusement calquée sur leur contour, vue de top. Bien sûr, étant donné l’épaisseur du trait du contour — ou plus exactement des pixels du trait du contour — , au final, il  y aura un ou deux mètres de différence, en plus ou en moins. Mais l’esprit est là. Autre inconnue, le terrain est en pente. À moins d’un système en escalier ou en terrasses — mais cela n’apparaît pas sur les vues isométriques de la municipalité —, Il y aura donc une sorte d’esplanade, et on doit s’attendre à ce que la barre monte en réalité bien plus haut que 9 étages ! Et n’oublions pas qu’en plus, la loi permet maintenant de construire plus haut ! (COS) on l’avait oubliée, celle là. Est-ce qu’ils vont se gêner pour monter à onze étages ? Hm… Par contre, ce sera à double tranchant : avec la perte en ensoleillement des appartements impactés et avec la création d’un vis-à-vis proche faisant baisser la valeur des appartements, la municipalité peut se préparer à mettre la main au portefeuille de qui ajouter une rubrique au budget prévisionnel car les gens vont se défendre avec autant de haine que les élus leur ont fait preuve de mépris. Mais ça, ce sera après. Avant, il y aura les échéances avec une première mise au point logique. Cette vue 3D au plus près permet de se faire une bonne représentation de la monstruosité du projet.

Remarque : à bien lire le projet, il y aura aussi un long bâtiment abritant des équipements sportifs donc assez hauts (2 étages?).  Et sur le toit il y aura 4 terrains (2 tennis et 2 basket) et des club house ! Et une tribune longue qui sera probablement inclue à l’édifice, parallèle à la piste 6 couloirs lovée autour du terrain de foot. Une variété d’arbrisots calibrés, pelouse artificielle, fleurs industrielles replantées chaque saison. Plus besoin de nature, plus besoin d’arbres, plus besoin d’élus, plus besoin d’électeurs, ils seront partis, auront abandonné la place qu’on leur aura… pris ? Par hasard, on ne serait pas en train d’appliquer la politique de la terre brûlée ? Actuellement, on détruit tout ce qui a été, on ne laisse que des bidonvilles, certes neufs, mais on ne sera plus là quand ils vont rouiller dans une décennie. Combien vont regretter de ne pas s’être intéressés à la vie de leur quartier quand il était temps ?  Qui s’en souciera ? Tout se passera ailleurs.

Rejoignez IFSLL

Retour accueil

Publicités